Consoles Fans Index du Forum
Consoles Fans
Ici, On parle d'Hacker les Consoles Wii
 
Consoles Fans Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue a vous tous 
Un probleme avec votre Wii, Qui est en 4.3, Moi la 4.3 je la BRISE...( PUCE OU AVEC JEUX ).

Pour vos Dons à Consoles-Fans










:: Landstalker, Megadrive ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Consoles Fans Index du Forum -> Discussions Diverses -> Espace Détente
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dorian
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2010
Messages: 603
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 22
Moyenne de points: 0,04

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 - 18:51    Sujet du message: Landstalker, Megadrive Répondre en citant

Éditeur : Climax Entertainment
Année : 1993
Genre : Aventures
Nombre de joueurs : 1
Console : MegaDrive

Landstalker



la jaquette du jeu européen...

Préambule

En 93, la guerre des 16 bits fait rage :
Nintendo et sa SNES sont en pleine lutte avec la Megadrive de SEGA.
Les fers de lance chez Big N sont des héros tels que Mario ou Link.
Chez Sega, on n'a que Sonic et rien pour contrer le fameux
"Zelda : A link to The Past".
En effet, les jeux d'aventures ne sont pas légion sur Megadrive en 93.
On a bien quelques titres sympathiques,
tels Shining In The Darkness, Shining Force ou Phantasy Star.
Mais pas vraiment de Zelda-like.

Aussi, c'est avec une grande satisfaction que les testeurs
(et joueurs)
accueillirent fin 92 au Japon et début 93 pour le reste du monde,
cette petite merveille qu'est Landstalker.



l'écran d'accueil du jeu, assez sobre...

Scénario

Ryle est un chasseur de trésors qui gagne sa vie en revendant à des collectionneurs les différents objets qu'il trouve.
Après une belle promenade,
il retourne au village et ramène une statue à un vieillard,
qui lui offre 2000 Ors en récompense.
Rien d'anormal jusqu'au moment où une petite fée (Friday),
fait son apparition,
demandant à Ryle de la protéger d'une bande de brigands qui veulent la capturer.
En effet, cette Friday saurait où se trouve le légendaire trésor du Roi Nole.
Attirés par la curiosité et l'appétit de l'aventure,
voici nos 2 personnages qui s'échappent et partent à la découverte du monde à la recherche de ce fameux trésor.

Certes, le scénario n'est pas des plus originaux,
mais cette petite mise en scène introductive permet de glisser habilement une présentation des principaux personnages et des concepteurs du jeu (un peu à la manière d'un générique de film au cinéma).







cette petite introduction sympathique nous donne un aperçu du moteur graphique et des personnages du jeu

Gameplay

La toute première chose qui frappe le joueur,
est bien sûr l'angle de représentation du jeu.
Il ne s'agit pas d'une simple vue de haut en 2D permettant de voir "à plat" aussi bien les décors que les personnages,
mais d'une perspective isométrique :
ce concept de programmation
(qu'on retrouve à peu de choses près dans des jeux tels que Solstice sur SNES)
nommé DDS520
(Diamondshaped Dimension System, 520 ayant un rapport avec le nombre de plans affichables)
permet de gérer l'affichage des décors, objets et personnages avec une pseudo 3D.

Landstalker est en fait un mix de jeu d'aventures
(avec des quêtes, des monstres à tuer)
et de jeu de plate forme
(actionner des interrupteurs, sauter sur des blocs pour progresser),
ce qui en fait là encore un jeu original.
Certains éléments se basent sur la perspective et le côté plateforme pour vous demander
d'activer un interrupteur invisible à l'oeil nu, car masqué par cette fameuse perspective,
bonjour l'esprit sadique des programmeurs !



2 vilains pas beaux typiques, des orcs qui tiennent Fara prisionnière...

Maintenant, abordons plus en détails :

* Le personnage
Votre héros possède vraiment le minimum vital au niveau des caractéristiques :
- Points de vie :
pour augmenter le total de ces derniers,
il faut trouver des coffres (parfois cachés)
contenant des "réserve de vie", qui rajoute +1 HP.
Le maximum est 99.
- Une jauge de magie
(utile qu'une fois que vous possédez une épée magique) :
chargée à fond, elle permet de lancer une attaque spéciale à l'épée

* Equipement
A travers son périple, Ryle pourra changer :
- d'épée (qui font + de dégats et lancent une attaque magique quand la jauge est chargée)
- de plastron (qui protège de + en + contre les dégats)
- de bottes (qui permettront de marcher sur la lave, les piques, etc.)
- de bagues (qui octroient certains pouvoirs tels que le chargement + rapide de la jauge magique, etc.)



vous obtenez votre première épée magique auprès d'un chevalier, sur le chemin de mercator

* Items
Dans son inventaire, Ryle stocke aussi bien des objets à usage unique
(des clés, pierres idoles, etc.)
servant à débloquer des passages, que des items à usage courant,
parmi lesquels on pourra citer :
- eke-eke : qui redonne des points de vie et/ou vous ressucite grâce à Friday
- dahl : redonne tous les points de vie
- herbe detox : guérit de poison
- soin mental : guérit de confusion
- anti paralysie : guérit de paralysie
- restauration : guérit poison et paralysie
- statue de gaia : déclenche un grand tremblement de terre
- etc.

* Monstres
Bien que très bien dessinés, ils manquent malheureusement de variété :
- des bulles
- des champignons
- des orcs
- des cyclopes
- des vers
- etc.
En effet, on retrouve souvent ces mêmes protagonistes, mais dans des couleurs différentes
(et donc plus forts) : noir, bleu, orange, vert, violet, etc.



d'autres orcs, moins forts que les rouges mais en tout point similaires...


* Villages
On peut bien sûr parler aux villageois pour glaner quelques renseignements,
faire des achats
(eke eke, dahl, reserve de vie, etc.)
On retrouve même certains éléments typiques dans les jeux aventure / RPG chez SEGA :
le fameux curé,
qui a la possibilité de soigner vos différentes altérations d'états ou tout simplement vous permettre de sauvegarder.



l'église, lieu bien connu des joueurs segamaniaques.


Réalisation

Ne soyons pas mesquins.
Non seulement le concept de programmation est original,
mais en plus,
c'est vraiment très beau graphiquement.
Les décors et les personnages sont très bien dessinés,
la palette de couleur de la megadrive,
bien que limitée,
est ici judicieusement exploitée.
Un petit + pour le dessin des villages et plus particulièrement l'intérieur des maisons,
qui ont un grand niveau de détail.
Un des plus beaux jeux de la Megadrive avec La Légende de Thor.



admirez le sens du détail dans les maisons

L'animation ne souffre d'aucun défaut, aucun ralentissement,
tout bouge de manière fluide,
même si l'animation des monstres aurait gagnée à être davantage travaillée à mon goût.

La maniabilité peut poser des problèmes à certains endroits du jeu.
Déjà parce qu'on manie le personnage à l'aide des diagonales de la manette,
et d'autre part,
parce que la perspective fausse parfois la vision d'une plateforme à atteindre.
Ainsi, au lieu d'avancer à l'étage suivant,
il faut parfois tout recommencer plusieurs fois de suite,
ce qui peut énerver à force. Sinon, attention à ne pas se trouver trop près d'un élément de décor,
sinon vous butterez sur ce dernier à l'épée au lieu de toucher l'ennemi.
Cependant une fois bien pris à main, Ryle obéit au doigt, à l'oeil et à l'épée !

Les musiques : merci Climax,
pour ces belles mélodies qui ne seront pas sans rappeler celles de Shining In The darkness et Shining Force.
Elles sont non seulement variées
(joyeuses, mélancoliques, glauques)
mais collent parfaitement à chaque environnement auquel elles sont associées.
Un seul hic :
la répétitivité du thème principal des donjons,
la musique est si courte qu'on l'entend trop souvent au point d'en devenir lassante.
Les bruitages, quant à eux, sont efficaces, bien qu'assez classiques.

La durée de vie :
sans être court, Landstalker n'est pas le jeu le plus long de la megadrive.
Comptez une petite vingtaine d'heures pour en venir à bout.
Certains passages plate-formes / énigmes sont très bien trouvées
(le labyrinthe vert, les 9 pièces du sous sol de mercator, etc.),
le scénario contient quelques petits rebondissements sympathiques
(métamorphoses en villageois, chien, etc.)
de quoi vous tenir accroché à l'écran pendant un bon petit moment.

La traduction française est fort correcte
(ce qui mérite d'être souligné tellement il était rare que ce genre de jeu soit traduit dans nos contrées),
même si le texte est parfois mal disposé sur l'écran de dialogue.

Conclusion

Au final, Landstalker est sans conteste un des meilleurs jeux de la Megadrive,
un très bon jeu d'aventures toutes consoles confondues,
qui en séduira plus d'un, de par son mix aventures / plateformes,
sa représentation en perspective,
le côté attachant des personnages et le voyage que vous accomplirez durant tout le jeu,
une sympathique promenade agrémentée de rebondissements.
Les musiques et cet univers un peu cartoon vous enchanteront durant tout votre périple,
à la conquête du fameux trésor du Roi Nole.
Il se murmure qu'une suite serait éventuellement en préparation sur PS3
(l'équipe originale qui a développé le jeu sur MD s'est reformée),
mais rien de concret à l'heure actuelle,
dommage car il y aurait sans doute là un moyen de dynamiser les ventes de la dernière née de Sony.

Points forts :
- la qualité graphique et sa perspective
- l'univers enchanteur du jeu
- la bande son
- les rebondissements de scénario

Points faibles :
- la maniabilité pas toujours évidente, notamment dans les phases plate-formes
- les ennemis pas très variés

Notes :
Graphismes : 18/20
Maniabilité : 14/20
Durée de vie : 17/20
Son : 18/20
Scénario : 16/20

Note : 18/20

Pour finir, une petite anecdote :
depuis la sortie de Landstalker, Friday
(la petite fée) est devenue le logo officiel de l'entreprise Climax Entertainment.

_________________
Vive le MHtri...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 - 18:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Consoles Fans Index du Forum -> Discussions Diverses -> Espace Détente Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com